Pour détruire le mythe de la rareté des PDUs

Par Michel Allan, PMP, R3D Conseil

Comment fait-on pour accumuler les fameux PDUs? L’activité à laquelle j’ai participé au travail est-elle admissible? Quels sujets doivent être couverts par une activité afin qu’elle soit éligible? Comme plusieurs s’interrogent sur les moyens d’atteindre le seuil triennal, récapitulons et illustrons ceux-ci.

Qu’est-ce qu’un PDU?

Un PDU (Professional Development Unit) est l’unité de calcul qui quantifie les activités d’apprentissage liées à la gestion de projet dans le contexte du maintien d’une certification accordée par le PMI, notamment le PMP. Dans ce dernier cas, il est nécessaire d’accumuler 60 PDUs par cycle de trois ans.

Nature et objet des activités d’apprentissage

Sous certaines conditions, on peut obtenir des PDUs comme participant ou auteur d’activités d’apprentissage liés à la gestion de projet ou de programme, de même qu’en mettant ses compétences au service d’organismes à but non lucratif.

Dans le cas des activités d’apprentissage et des activités associés à la diffusion des connaissances en gestion de projet (catégories 1, 2A à 2E, 2G, 2SDL et 4), celles-ci doivent avoir pour objet la gestion de projet, la gestion de portefeuille, l’un des neuf domaines de connaissances en gestion de projet ou encore  les compétences applicables à la gestion de projet (ex. gestion d’équipes, résolution de conflits, communications, outils et techniques d’analyse, de modélisation, de présentation, etc.)

Les activités donnant droit à des PDUs se répartissent en cinq catégories et plusieurs sous-catégories, chacune assortie de critères spécifiques.

Catégorie 1 : formation académique

Le PMI reconnaît les cours individuels et non les programmes en entier. Il est donc nécessaire de soumettre une demande par cours. 1 PDU est attribué par heure de formation reçue, lorsque le cours est réussi.

Par exemple, un cours de 45h en gestion des ressources humaines = 45 PDU. Seules les heures en classe sont calculées, les heures d’étude ou de travaux ne comptant pas. Lorsque  le contenu n’est pas entièrement relié à un des domaines de compétences, seul un crédit partiel est accordé; ainsi si 30% d’un cours de 30 heures couvre la gestion d’équipes et 70% un sujet non lié à la gestion de projet, 9 PDUs (30%x30h) seront accordés.

Il existe un facteur de conversion applicable aux cours pour lesquels des unités d’éducation continue (UEC) sont attribuées, soit 1 UEC = 10 PDUs.

Il est nécessaire de conserver le plan de cours et la preuve de réussite du cours pour fins d’audit éventuel.

Catégorie 2 : Activités professionnelles et auto-apprentissage

Vous pouvez réclamer des PDUs comme auteur de contenu de formation, comme conférencier et comme praticien en gestion de projet. De plus, des PDUs sont attribuables à des activités d’auto-apprentissage.

2A : Auteur d’un article pour une publication spécialisée

À chaque fois que l’un de vos articles est publié dans une publication spécialisée (dont le contenu est soumis à un comité éditorial composé de spécialistes dans un domaine lié à la gestion de projet, ex. Project Management Journal®), vous pouvez réclamer 30 PDUs (20 PDUs chacun pour des co-auteurs). Le cas échéant, on doit fournir le lien vers un article publié sur le Web lors de la réclamation des PDUs.

2B : Auteur d’un article pour une autre publication

À chaque fois que l’un de vos articles est publié dans une autre publication (ex. Bulletin PMI Lévis-Québec, PMI Knowledge Shelf, Le Soleil), vous pouvez réclamer 15 PDUs (10 PDUs chacun pour des co-auteurs). Ainsi, si votre article est retenu comme article vedette du mois dans le bulletin du chapitre, vous contribuez à la fois au partage de connaissances et au maintien de votre certification. Le cas échéant, on doit fournir le lien vers un article publié sur le Web lors de la réclamation des PDUs.

2C : Conférencier ou formateur dans un séminaire, une conférence, un atelier d’apprentissage ou un cours

Réclamez 10 PDUs pour chaque prestation distincte, ce qui couvre les efforts de préparation et la prestation elle-même. Ainsi, si vous donnez deux fois la même conférence, par exemple à Québec et à Rimouski, vous pouvez réclamer 2 x 10 PDUs. Même une prestation effectuée à l’intérieur d’un mandat chez un client peut être acceptée, en autant qu’il s’agisse d’un contenu structuré, avec des objectifs d’apprentissage clairs et documenté. Fournissez le lien vers le site de l’événement ou de l’organisme de formation.

2D : Conférencier pour un événement d’un chapitre du PMI

Réclamez 5 PDUs pour chaque événement distinct tel un déjeuner conférence, un 5 à 7 à saveur pédagogique, etc. Fournissez le lien vers le site de l’événement ou l’invitation à l’activité.

2E : Panéliste ou modérateur dans un séminaire, une conférence, un atelier d’apprentissage ou un cours

Réclamez 5 PDUs pour chaque auditoire différent. Fournissez le lien vers le site de l’événement ou l’invitation à l’activité.

2F : Auteur d’un livre en gestion de projet ou en gestion de programme

Vous pouvez réclamer 40 PDUs (20 PDUs chacun pour des co-auteurs). Fournissez le lien vers le site proposant le livre.

2G : Développement de matériel didactique pour un nouveau cours

Vous pouvez réclamer 5 PDUs pour chaque variante significative. Ainsi, si vous développiez du matériel de formation pour un cours à l’intention de nouveaux chargés de projets en technologies de l’information et que vous adaptiez le cours pour des chargés de projets d’expérience en gestion d’événement, vous pourriez réclamer 2 x 5 PDUs.

2H : Activités professionnelles en gestion de projet ou en gestion de programme

Ici, l’interprétation est simple. Il faut avoir cumulé 1500 heures de travail en gestion de projet ou de programme au cours d’une année civile. Fournir les références des projets et des organisations pour lesquelles ils ont été réalisés.

2SDL : Auto-apprentissage

Cette catégorie offre plusieurs opportunités d’obtenir des PDUs mais peu pensent à y puiser. Il s’agit de comptabiliser les heures d’apprentissage s’appuyant sur des sources reconnues. Ces sources comprennent des documents et l’acquisition de connaissances auprès de personnes ressources compétentes.

Les activités d’auto-apprentissage donnent droit à 1 PDU  par heure, avec un maximum de 15 PDUs par cycle de 3 ans. Il faut conserver les dates et lieux des activités ainsi que les notes prises au cours des rencontres, à titre de documentation en cas d’audit.

Documents didactiques

Dans le cas des documents, il peut s’agir de la lecture de livres, d’articles ou de contenu didactique en format imprimé ou numérique, incluant les webcast, podcast, vidéos, etc. Faites une recherche sur le Web avec PDU et podcast ou webcast et vous trouverez plusieurs sources. Même Youtube contient des vidéos pertinentes mais attention… soyez sélectifs.

Par exemple, les podcasts de Project Management Podcasts, de ESI International ou de IIL permettent d’accumuler gratuitement des PDUs.

Acquisition de connaissances auprès de personnes ressources compétentes

L’une des manières d’apprendre, en obtenant des PDUs, consiste à recourir à des activités d’appui organisées, mêmes individuelles, sous forme de mentorat ou d’accompagnement formel (coaching) en gestion de projet de la part d’une ressource qualifiée. Notons que ce n’est pas le mentor mais bien son pupille qui obtient les PDUs!

Par ailleurs, une discussion professionnelle structurée avec une personne ressource compétente, en vue d’atteindre un objectif lié à la gestion de projet ou de programme peut être éligible comme activité d’auto-apprentissage. Par exemple, ce serait le cas d’une discussion avec des collègues afin de déterminer la stratégie à utiliser pour valoriser la gestion de portefeuille de projets dans un organisme gouvernemental, ou encore d’une rencontre avec un consultant pour orienter la transition vers une culture de gestion de projet au sein de son organisation.

Catégorie 3 : Formation complétée auprès d’un fournisseur accrédité au PMI (PMI Registered Education Provider)

Cette catégorie regroupe l’ensemble des cours et activités d’apprentissage offerts par un REP et enregistrés auprès du PMI.

Les chapitres du PMI étant habituellement des REP, ils offrent plusieurs activités accréditées. La liste des activités du chapitre Lévis-Québec constitue donc un excellent point de départ! Les autres chapitres canadiens procurent bien entendu de nombreuses opportunités.

Les Quizzes PMI constituent une excellente occasion d’accumuler 1 ou 2 PDUs chacun. Il s’agit d’articles accompagnés d’un test en ligne. À 15$ par PDU, ils constituent un moyen simple et varié d’améliorer vos connaissances. Bien qu’il n’existe pas de limite aux PDUs obtenus dans la catégorie 3, il y a une restriction pour les quizzes : on ne peut accumuler plus de 20 PDUs par cycle par leur entremise.

Le fournisseur accrédité indique au participant le nombre de PDUs et le numéro d’activité nécessaire à la réclamation des PDUs.

Catégorie 4 : Activité d’apprentissage complétée auprès d’un organisme autre qu’un fournisseur accrédité au PMI

Typiquement, il s’agit de la plupart des cours liés à la gestion de projet et offerts par des organismes non accrédités auprès du PMI. Les sujets peuvent être directement liés à la gestion de projet (ex. formation à Microsoft EPM 2010 ou SharePoint – en vue de l’organisation de la documentation de projet) ou aux domaines de compétences (ex. gestion d’équipes virtuelles, application des normes de gestion des risques environnementaux).

Le participant calcule 1 PDU par heure de contact (excluant les repas autres que les repas-conférence, les pauses, le transport, etc.).

Les preuves d’inscription, le certificat de participation et le matériel didactique ou au moins le plan de cours doivent être conservés.

Activités partiellement admissibles

Lorsque  le contenu n’est pas entièrement relié à un des domaines de compétences, seul un crédit partiel est accordé; ainsi si 2 heures d’un colloque de 8 heures couvrent les finances personnelles et 6 heures visent le financement des projets, 6 PDUs seront accordés.

Catégorie 5 : Service bénévole

À titre de bénévole pour un chapitre du PMI ou un organisme à but non lucratif, il est possible d’accumuler jusqu’à 20 PDUs par cycle de 3 ans.

Pour un chapitre du PMI

Un membre élu du conseil d’administration du chapitre obtient 10 PDUs par année alors qu’un membre qui œuvre comme bénévole pour un comité ou l’organisation d’événements mérite 1 PDU pour 3 mois d’activités, 3 PDUs pour 6 mois ou 5 PDUs pour 1 an. C’est le chapitre qui émet une attestation servant à justifier l’inscription des PDUs.

Pour une organisation sans but lucratif

Si vous fournissez bénévolement des services en gestion de projet à un organisme reconnu comme OSBL, vous pouvez réclamer 5 PDUs par année, par organisation. Par exemple, ce pourrait être le cas si vous participiez à l’organisation et à la réalisation d’un projet communautaire ou si vous agissiez comme mentor pour l’organisation du projet coopératif d’un groupe d’étudiants qui va électrifier un village andin ou échantillonner les espèces en péril de l’Antarctique.

L’organisme doit émettre une attestation indiquant votre rôle dans le projet.

Notes générales

Les PDUs peuvent être fractionnels par quart d’unité (ex. 0,75 pour un podcast de 45 minutes).

Il faut conserver la description des activités à des fins éventuelles d’audit (ex. plan de cours, table des matières, etc.) pour une période d’un an après la fin de chaque cycle de certification.

Transfert de PDUs au prochain cycle de certification

Jusqu’à 20 PDUs accumulés au cours de la dernière année d’un cycle de certification et qui dépassent le seuil nécessaire (60 pour le PMP), sont automatiquement reportés au cycle suivant.

Pour plus de renseignements, consultez la section Continuing Certification Requirements Program du document de référence du PMI.

Bon perfectionnement!

À propos de l’auteur

Michel Allan œuvre dans le domaine de la gestion des technologies de l’information depuis 1977. Il a eu l’opportunité de contribuer au succès de plusieurs organisations notamment par l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies d’affaires, la gestion de portefeuilles, de projets et de ressources, la mise sur pied de programmes de développement des compétences, ainsi que l’organisation de services à la clientèle. Il détient un MBA, ainsi que les accréditations Project Management Professional (PMP), Certifié de l’institut du commerce électronique (CICE) et Fellow du Life Management Institute. Il siège au conseil d’administration de la section Lévis-Québec du Project Management Institute. Il est actuellement conseiller en gestion chez R3D Conseil.

One Response to Pour détruire le mythe de la rareté des PDUs

  1. […] les plus consultés Bulletin mai 2010 : ça sent l'étéPour détruire le mythe de la rareté des PDUsLes rôles dans le projet : le commanditaire VS le manager de projetRetour en classe pour les […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :