Les leçons négligées en gestion de projet

Angelin Kouadio, Chargé de projets, DMR conseil

(Ce texte est un résumé de la conférence de M. Danny Pageau, PMP, donnée en février 2006)

Pour gravir l’Everest, il est bon de consulter les maîtres de la montagne. Ceux qui savent quels sentiers il faut emprunter pour atteindre le sommet et vivre un succès mais aussi, ceux qui savent quels sentiers sont mortels afin d’éviter le pire, l’échec, la mort!!!

De grands maîtres en gestion de projet – notamment Steve McConnell, Barry W. Boehm, Harold Kerzner, Seymour Cray, Edward Yourdon, Tom DeMarco et la NASA – nous ont laissé le meilleur de leurs leçons apprises et nous les avons étudiées de manière à les reproduire. Ces grands maîtres nous ont aussi transmis les plus douloureuses de leurs leçons apprises, cependant, les avons-nous étudiées de manière à ne pas les reproduire?
Quelques leçons parfois négligées mais utiles au chef de projet :
Il est important de rencontrer tous les membres de l’équipe au moins une fois car les gens aiment savoir que le gestionnaire de projet s’intéresse à leur contribution et le meilleur moyen de le prouver est de leur rendre visite. D’autre part, un projet est un travail collectif qui nécessite de bonnes communications. Le gestionnaire de projets doit tenir les parties prenantes informées et être le « premier » à faire les annonces. Ne pas appliquer cette règle peut laisser paraître une image non intègre pour le gestionnaire de projet.
Il est avantageux de connaître les motivations de ses fournisseurs envers son projet afin de savoir si elles sont en harmonie avec les objectifs du projet.
L’intégrité et la loyauté sont importantes en gestion de projet. Peu importe avec qui il fait des affaires, le chef de projet doit le faire loyalement parce que comme le dit l’adage : « le monde est petit ».
Le rythme effréné du déroulement de son projet ne doit pas l’empêcher de réfléchir aux conséquences des ses actions. Aussi, il doit prendre le temps qu’il faut pour bien comprendre les impacts de ses actions
Le gestionnaire de projet n’a pas à savoir comment faire le travail à être exécuté pour son projet. Il a cependant tout intérêt à bien connaître le résultat attendu.  Il doit placer son ego de côté, particulièrement lorsque les membres de son équipe lui indiquent qu’il est dans l’erreur. Il doit laisser voir à son équipe qu’il sait admettre ses erreurs.
Le gestionnaire de projet doit prendre des décisions à temps. Une mauvaise décision prise tôt dans le projet peut être récupérée. Par contre une bonne décision prise trop tard ne peut rien corriger. De plus,  il doit s’informer et ne jamais assumer que quelqu’un sait ou a fait quelque chose à moins de lui avoir demandé.
Pour finir, le gestionnaire de projet ne doit pas chercher des excuses, mais doit présenter des plans d’action.

De grands maîtres en gestion de projet – notamment Steve McConnell, Barry W. Boehm, Harold Kerzner, Seymour Cray, Edward Yourdon, Tom DeMarco et la NASA – nous ont laissé le meilleur de leurs leçons apprises et nous les avons étudiées de manière à les reproduire. Ces grands maîtres nous ont aussi transmis les plus douloureuses de leurs leçons apprises, cependant, les avons-nous étudiées de manière à ne pas les reproduire?

Quelques leçons parfois négligées mais utiles au chef de projet :

Il est important de rencontrer tous les membres de l’équipe au moins une fois car les gens aiment savoir que le gestionnaire de projet s’intéresse à leur contribution et le meilleur moyen de le prouver est de leur rendre visite. D’autre part, un projet est un travail collectif qui nécessite de bonnes communications. Le gestionnaire de projets doit tenir les parties prenantes informées et être le « premier » à faire les annonces. Ne pas appliquer cette règle peut laisser paraître une image non intègre pour le gestionnaire de projet.

Il est avantageux de connaître les motivations de ses fournisseurs envers son projet afin de savoir si elles sont en harmonie avec les objectifs du projet.

L’intégrité et la loyauté sont importantes en gestion de projet. Peu importe avec qui il fait des affaires, le chef de projet doit le faire loyalement parce que comme le dit l’adage : « le monde est petit ».

Le rythme effréné du déroulement de son projet ne doit pas l’empêcher de réfléchir aux conséquences des ses actions. Aussi, il doit prendre le temps qu’il faut pour bien comprendre les impacts de ses actions

Le gestionnaire de projet n’a pas à savoir comment faire le travail à être exécuté pour son projet. Il a cependant tout intérêt à bien connaître le résultat attendu.  Il doit placer son ego de côté, particulièrement lorsque les membres de son équipe lui indiquent qu’il est dans l’erreur. Il doit laisser voir à son équipe qu’il sait admettre ses erreurs.

Le gestionnaire de projet doit prendre des décisions à temps. Une mauvaise décision prise tôt dans le projet peut être récupérée. Par contre une bonne décision prise trop tard ne peut rien corriger. De plus,  il doit s’informer et ne jamais assumer que quelqu’un sait ou a fait quelque chose à moins de lui avoir demandé.

Pour finir, le gestionnaire de projet ne doit pas chercher des excuses, mais doit présenter des plans d’action.

À propos de l’auteur

Angelin Kouadio cumule plus de onze années d’expérience dans la gestion de projet, l’architecture et le développement de systèmes d’information. Il œuvre présentement en tant que chargé de projet chez DMR conseil et il intervient à l’occasion dans la mise en œuvre de processus de gestion de projet, de gestion de bureau de projet et de gestion de portefeuilles. Il complète une maîtrise en informatique de gestion à l’université du Québec à Montréal, dans laquelle il s’intéresse à la gestion des risques dans les projets en technologies de l’information.

Suggérez un article ou une idée d’article

One Response to Les leçons négligées en gestion de projet

  1. […] Lisez la suite >>> Suggérez un article | Participez au bulletin […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :